Télécharger "Repérages" en PDF Présentation de la ligne éditoriale Ligne éditoriale Une question? Contactez-nous!
Agora débats/jeunesses


n° 69 (2015)
© INJEP

Expérimentations sociales - Des jeunes et des politiques publiques

Socialiser la lutte contre les discriminations. Une expérimentation d’ateliers participatifs avec des jeunes en mission locale
DOSSETTO Corinne (pp. 59-72)
Alors que les discriminations impactent plus ou moins durement les trajectoires d’insertion professionnelle des jeunes qui fréquentent les missions locales, les premiers concernés ne sont pas associés aux réflexions pour y opposer une politique efficace. Retour sur une expérience qui, à partir du concept d’intermédiation sociale, veut promouvoir la reconnaissance des jeunes comme acteurs de l’action publique.

L’expérimentation : un levier pour faire évoluer les politiques locales de la jeunesse ?
HBILA Chafik (pp. 73-86)
Quels sont les objectifs des expérimentations menées par les collectivités territoriales dans le cadre de leurs politiques de jeunesse ? Comment sont-elles conçues ? Quelles sont les démarches mises en œuvre ? L’analyse des expérimentations développées par sept villes de l’Ouest français identifie trois modèles qui s’imposent comme des référentiels d’action.

Les fablabs, étude de cas. Le faclab de Cergy-Pontoise à Gennevilliers est-il un lieu d’expérimentation sociale en faveur des jeunes ?
NEDJAR-GUERRE Akila ; GAGNEBIEN Anne (pp. 101-114)
Présentation d’une recherche sur les jeunes générations et les faclabs, fablabs destinés aux étudiants universitaires. Cette étude s’appuie d’un point de vue méthodologique sur l’analyse et l’observation de l’environnement, sur des entretiens informels avec certains participants du faclab de Cergy-Pontoise et sur un entretien mené avec la directrice de ce dernier.
retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

ASTC dimensions


janvier/février (2015)
© ASTC

A meeting of minds - Neuroscience in science centers

The human brain project
HORRIGAN David (pp. 26-28)
Alors que les charges sanitaires et économiques liées aux maladies cérébrales ne cessent d’augmenter, la nécessité de comprendre le cerveau humain se fait plus grande. Quels rôles les centres de sciences et les musées peuvent-ils jouer auprès de programmes de recherche internationaux ? Éléments de réponse.

What museum professionals can learn from neuroscience research
TROXEL Grace ; SACCO Kalie (pp. 32-35)
Les professionnels des musées ont à leur disposition de nombreuses publications traitant des neurosciences sur lesquelles s’appuyer pour améliorer l’expérience d’apprentissage dans leurs établissements. Bibliographie sélective commentée.

When Heureka went crazy
ROSENSTROM Heidi (pp. 42-45)
Afin de diminuer les préjugés liés aux problèmes d’ordre psychique et d’encourager les visiteurs à prendre soin de leur santé mentale, le centre de science finlandais Heureka a développé une exposition itinérante nommée Heureka goes crazy en partenariat avec Ciencia Viva (Lisbonne) et Universcience. Présentation de cette exposition à la fois interactive et sociale.

Creating accessible opportunities at the intrepid museum
JOHNSON STEMLER Barbara (pp. 50-53)
Depuis 2008, l’Intrepid sea-air-space museum à New-York s’efforce d’adapter son offre aux personnes souffrant d’un handicap (moteur, sensoriel ou mental). Présentation de trois programmes qui ont été développés dans ce cadre : le premier destiné aux enfants autistes et à leurs familles, le deuxième aux enfants souffrant de troubles du développement et le troisième aux personnes atteintes de démence et à leurs aides-soignants.
retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

Geological curator


vol. 10 n° 2 (2014)
© GCG

Geological curators’ group survey 2014 : results and a vision for the future
MILLER C. Giles ; EWIN Tom ; CHALK Hannah-Lee et al. (pp. 77-92)
En 2014, une enquête sur les collections géologiques localisées au Royaume-Uni a interrogé les statuts des conservateurs, les possibilités de réseau avec d’autres disciplines, les sujets d’intérêt pour les prochains ateliers de formation, les besoins en bases de données des collections d’histoire naturelle, les réseaux de compétences, etc. Présentation des résultats.

A workflow for digital photography of fossil specimens
SELDEN Paul A. (pp. 93-98)
Description d’une méthode de travail de type workflow dédiée à la prise de vue numérique de spécimens fossilisés.

Rockband. Using partnership working to provide access to geology collections
TAYLOR Christine (pp. 99-101)
De nombreux musées disposent de collections géologiques qui ne sont pas exploitées par manque de compétences. Cinq musées du Sud-Est de l’Angleterre se sont associés afin de réfléchir à ce problème et élaborer diverses actions de médiation géologique qui pourraient être encadrées par des membres du personnel ou des bénévoles non spécialistes. Retour sur cette expérience.
retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

ICOM education


n° 25 (2014)
© ICOM

Change of perspective - (New) ideas for presenting museum objects

The change of perspective. The concept of the EMEE-project
POPP Susanne ; SCHUMANN Jutta (pp. 13-22)
Présentation du programme européen EuroVision. Des musées exposent l’Europe (EMEE), et notamment de sa notion-clé : le changement de perspective. Après un aperçu théorique de ce principe, les trois axes d’actions possibles sont décrits : une réinterprétation transeuropéenne des objets des collections, une réflexion sur les relations entre experts et visiteurs, et la coopération internationale.

Citizenship in a cupboard
BORITZ Mette (pp. 47-52)
Le Musée national du Danemark a organisé une exposition sur la mission de sauvetage envoyée au secours de prisonniers internés en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale. Un objet intégré à cette exposition a été choisi pour créer le débat et susciter la réflexion des jeunes sur la citoyenneté. Il s’agit d’un placard symbolisant le traitement de faveur des prisonniers nord-européens dans les camps de la mort. Explications.

We introduce to you Lili Marlen
PURG Urska (pp. 63-72)
Pour l’auteure, les objets de musées sont souvent réduits à leur dimension factuelle alors qu’ils sont porteurs d’un discours plus large et plus attrayant pour les visiteurs. Il arrive parfois qu’un objet représente à lui seul toute la complexité d’un événement historique. C’est notamment le cas d’une marionnette conservée au Musée national d’histoire contemporaine de Slovénie, symbole du théâtre européen durant la Seconde Guerre mondiale. Explications.

Rondin de bois, rondin de pierre. Ou comment favoriser l’intégration avec un banal morceau de bois
WINTZERITH Stéphanie (pp. 91-101)
Au muséum Seckenberg (Francfort), un groupe de femmes participant à un atelier d’alphabétisation et qui pour la plupart n’étaient jamais entrées dans cette institution, ont participé à une action de médiation autour du thème universel de la nature. Ce programme passait par la manipulation directe d’objets, dont des morceaux de bois archéologiques. Présentation.

The sound of a single museum object
TORNBERG Leena (pp. 103-109)
Lors de l’exposition d’objets du quotidien, la médiation repose généralement sur des textes et plus rarement sur les bruits que produisaient ces objets. Depuis une dizaine d’années, plusieurs expositions stimulant l’ouïe des visiteurs se sont tenues en Finlande. La manipulation d’objets et l’écoute des sons qui leur sont associés favoriseraient l’appropriation et la mémoire du public.

Tear the banknote apart : the re-interpretation of an everyday object
VALLEJO Arturo (pp. 125-133)
Le musée interactif de l’Économie a été fondé par la Banque nationale mexicaine pour favoriser la culture économique et financière de la population. L’une de ses salles les plus populaires, dédiée à la fabrication des billets de banque, a récemment fait l’objet d’un réaménagement dont la problématique principale était de conférer de nouvelles valeurs à un objet du quotidien. Retour sur cette expérience.

Do you know ? Do you remember ? It’s hot... It’s cold
CABRAL Magaly (pp. 135-140)
Présentation de l’exposition Do you know ? Do you remember ? It’s hot... It’s cold qui s’est tenue au musée de la République du Brésil. Cette manifestation a été conçue comme un jeu : il s’agissait pour les visiteurs de reconnaître trois objets exposés (un crachoir, un encrier et un beurrier) à partir d’indices scripto-visuels disséminés aux alentours.
retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

Muséologies


vol. 7 n° 2 (2015)
© UQAM

Le contemporain - Objet de collection et de réflexion dans les musées de société
PROVENCHER ST-PIERRE Laurence (pp. 19-31)
Au cours des dernières décennies, la collecte d’objets contemporains est devenue un enjeu pour les musées de société. Ce qui soulève la question de la documentation du présent et de sa théorisation. Qu’est-ce que l’objet de collection ? Peut-il être considéré comme un objet postmoderne ? Éléments de réponse et retour sur ces nouvelles pratiques.

La mise en récit et la construction de mémoires collectives par les institutions patrimoniales
CAMBONE Marie (pp. 33-53)
Pour comprendre comment les musées communiquent aux visiteurs la part intangible de leurs expositions, cette étude analyse les effets de la présence de témoignages dans plusieurs dispositifs de médiation selon une approche sémio-pragmatique.

La cybermuséologie et ses nouveaux objets culturels - Mise en contexte et étude de cas
LANGLOIS Eric (pp. 73-93)
Les nombreuses actions engendrées par la cybermuséologie (cyberexposition, cybermédiation, etc.), en tant que formes particulières d’actualisation de cette discipline, rendent compte d’une variété d’approches de mise en ligne du patrimoine. Mise en contexte et analyse de ce nouveau domaine et de ses productions, notamment à travers l’étude de différents sites internet de musées.

Quelles utilisations des images de l’exposition sur les sites internet de musées ? - Congruence et incohérence entre objets et images numériques
SANDRI Eva (pp. 95-109)
Cette analyse de trois institutions muséales et de leurs sites internet tente d’éclairer la relation qui peut exister entre les objets d’une collection muséale disposés dans une exposition et leurs photographies valorisées sur le Web. Sont-ils liés par un rapport de subordination ou de complémentarité ? Éléments de réponse.

Les œuvres d’art contemporain dans les musées de société - Que nous disent-elles ?
LEMAY-PERREAULT Rébéca (pp. 111-137)
Dans les musées de société, les œuvres contemporaines forment un nouveau discours avec les objets exposés. Cette étude des œuvres d’art exposées au centre Boréalis et au musée de la Femme, deux institutions muséales québécoises, questionne l’impact des dispositifs de médiation des musées de société sur les œuvres d’art contemporain.
retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

Public understanding of science


vol. 24 n° 2 (2015)
© Sage

A surfeit of science : the “CSI effect” and the media appropriation of the public understanding of science
COLE Simon A. (pp. 130-146)
Depuis une dizaine d’années, les médias accusent les séries du type Les Experts de donner une fausse représentation des sciences médico-légales au grand public. Analyse de ces assertions à travers l’étude des argumentations utilisées par les médias pour montrer que Les Experts offre une image distordue d’une réalité imaginée.

Corporate science education : Westinghouse and the value of science in mid-twentieth century America
TERZIAN Sevan G. ; SHAPIRO Leigh (pp. 147-166)
Aux États-Unis, pendant la Seconde Guerre mondiale et juste après, la Westinghouse Electric Corporation a mis en œuvre une stratégie de diffusion des sciences vers la société qui s’est traduite par la distribution de rapports, publications, campagnes publicitaires et brochures éducatives à tous les niveaux de la société. Retour sur un aspect de l’histoire de la vulgarisation scientifique américaine.

Does television reflect the evolution of scientific knowledge ? The case of attention deficit hyperactivity disorder coverage on French television
BOURDAA Mélanie ; KONSMAN Jan Pieter ; SECAIL Claire et al. (pp. 200-209)
En matière de recherche biomédicale, les médias tendent à traiter l’actualité et négligent souvent de rendre compte des différentes réfutations que suscite chaque nouvelle étude. Par conséquent, les savoirs biomédicaux ne correspondent pas à la couverture médiatique qui en est faite. Démonstration au travers de l’analyse de la couverture du trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité par la télévision française entre 1995 et 2010.

Expert-novice differences in mental models of viruses, vaccines, and the causes of infectious disease
JEE Benjamin D. ; UTTAL David H. ; SPIEGEL Amy ; DIAMOND Judy (pp. 241-256)
Les connaissances et croyances populaires sur les virus peuvent nuire à la compréhension scientifique du grand public. Cette étude s’appuie sur une série d’entretiens semi-directifs de personnes à l’expertise scientifique variée (collégiens, professeurs et virologistes) sur leurs croyances à propos des virus, des vaccins et des causes infectieuses. Présentation des résultats.
retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

Spokes magazine


n° 7 (2015)
© ECSITE

All about you
CAPLET Nathalie (8 p.)
Depuis une dizaine d’années, l’utilisation des systèmes de contenus personnalisés pour connecter le public avec les institutions et leurs expositions s’est démocratisée. En plus de donner l’occasion aux visiteurs de choisir leur expérience de visite, ces dispositifs permettent aux institutions de recueillir des données pour améliorer leur offre. Présentation et retour sur cette nouvelle pratique.

Small is beautiful
BECKER Julie (9 p.)
Une petite, voire une micro institution muséale scientifique, peut-elle assumer une mission sociale même si elle ne dispose d’aucun financement ? Comment mettre en place des actions de médiation avec une équipe très réduite ? Comment faire pour mener une politique de fidélisation du public sans espace physique ? Dans ces quatre entretiens, des professionnels européens apportent quelques pistes d’actions.
retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

Studies in conservation


vol. 60 n° 1 (2015)
© IIC

Polymers and volatiles : using VOC analysis for the conservation of plastic and rubber objects
CURRAN Katherine; STRLIC Matija (pp. 1-14)
En dépit d’une efficacité prouvée, l’analyse des composants volatiles organiques des objets en plastique ou caoutchouc intégrés aux collections muséales n’a pas encore été généralisée pour la conservation et l’identification des matériaux. État de la recherche en la matière, quel que soit son domaine (conservation, dégradation des polymères, recyclage des plastiques, etc.).

The evaluation of selected poly(vinyl acetate) and acrylic adhesives : a final update
DOWN Jane L. (pp. 33-54)
Depuis près de 30 ans, l’Institut canadien de la conservation mène une étude poussée du vieillissement des adhésifs (acétate de polyvinyle et acrylique). Régulièrement, le pH, les émissions volatiles, la flexibilité, la résistance et le jaunissement d’une cinquantaine de produits ont été testés. Présentation des derniers résultats.

Embodiment unbound : moving beyond divisions in the understanding and practice of heritage conservation
TAYLOR Joel (pp. 65-77)
Réflexions sur les idées et les approches qui s’opposent en matière de conservation du patrimoine et sur leur expression dans les domaines académique et politique. La valeur accordée au patrimoine se réduirait-elle aux objets matériels dans les cultures occidentales et à l’immatériel dans les cultures orientales ? Comment réconcilier ces deux dimensions dans la représentation des valeurs patrimoniales ?
retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

 
Retrouvez l'ensemble du fonds documentaire de l'OCIM
Accéder au catalogue en ligne (OPAC)
Retrouvez l'ensemble des bibliographies commentées de l'OCIM
Accéder aux bibliographies
S'informer sur l'actualité des musées, du patrimoine et de la culture scientifiques et techniques ? Abonnez-vous gratuitement à OCIM Infos, la lettre d'information électronique mensuelle de l'OCIM.
Retrouvez les articles de la Lettre de l'OCIM sur le portail spécialisé Revues.org
(en intégralité pour les articles datés de plus deux ans)
La Lettre de l'OCIM sur Revues.org
S'abonner / Se désabonner