Télécharger "Repérages" en PDF Présentation de la ligne éditoriale Ligne éditoriale Une question? Contactez-nous!


Consulter certains articles uniquement disponibles au format numérique en cliquant sur leur titre ! Bonne lecture !

 
ASTC dimensions


juillet/août (2015)
© ASTC

Collections : more than just objects

The stuff of museums - Collections, interactivity, and a call to action
GEORGE Sarah B. (pp. 24-33)
Afin de rendre leurs collections et les recherches qui y sont liées plus accessibles au public, de nombreux musées d’histoire naturelle développent une offre d’expériences interactives en lien direct avec leurs objets et spécimens. Présentation et analyse de ce phénomène.

The total museum - A tool for social change
WAGENSBERG Jorge (pp. 34-37)
Le musée CosmoCaixa (Barcelone) a adopté un principe novateur pour le développement de ses expositions, la muséologie totale. Cette approche se concrétise notamment par l’intégration d’expériences interactives aux collections. Explications.

Exploring our world through museum collections
LIVINGSTON Stephenie (pp. 38-41)
Retour sur les différents travaux de recherches menés sur les collections du muséum d’histoire naturelle de Floride, notamment sur les lépidoptères et leur valorisation auprès du public.

Past forward ! Inspiring tomorrow’s innovators through objects and story
GANGOPADHYAY Paula (pp. 46-49)
À partir de collections dédiées à la Révolution industrielle américaine et aux inventions, le musée Henry Ford de Détroit a développé une stratégie en trois axes afin d’encourager l’innovation : des ressources numériques pour l’éducation, des formations à distance pour les enseignants et un téléfilm dans lequel des découvreurs témoignent. Présentation.

Creating your acquisition policy
MATASSA Freda (pp. 54-56)
Comment créer et mettre en place une politique d’acquisition muséale ? Conseils pratiques.
retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

Museum management and curatorship


vol. 30 n° 3 (2015)
© Routledge

Mediated co-construction of museums and audiences on Facebook
DROTER Kirsten ; KRISTIANSEN Erik ; GRONEMANN Sigurd Trolle (pp. 174-190)
Présentation d’une étude qui, pendant trois mois, a passé au crible l’activité et le discours de neuf musées danois sur Facebook. Ceci a permis d’établir un modèle analytique de la communication sur les réseaux sociaux et de comprendre le processus de co-construction qui en résulte.

An interactive user interface prototype design for enhancing on-site museum and art gallery experience through digital technology
LIEW Alan Wee-Chang ; LI Richard Yu-Wang (pp. 208-229)
Retour sur la création et l’évaluation d’un dispositif numérique associé à la galerie des peintures australiennes de la National Gallery of Australia (Canberra). L’objectif était de créer un système de recommandation personnalisé, centré sur l’utilisateur, afin de renforcer les liens entre visiteurs et collections.

The use of Web 2.0 tools by Italian contemporary art museums
GARIBALDI Roberta (pp. 230-243)
Pour leurs campagnes de communication, les institutions culturelles se tournent de plus en plus fréquemment vers le Web 2.0, notamment les réseaux sociaux. Mais pour quels résultats ? Pour quels avantages et quels inconvénients ? Éléments de réponse au travers de l’étude des actions de l’association des musées italiens d’art contemporain (AMACI) sur les réseaux sociaux.
retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

Museum news


vol. 94 n° 4 (2015)
© AAM

Digital frontiers

Beyond the hyperlink - Linked open data creates new opportunities
FINK Eleanor (pp. 16-18)
Point sur l’approche linked open data (données ouvertes liées) et sur son intérêt dans le domaine muséal. Ce système permet par exemple d’interconnecter des informations de manière précise afin d’éviter le bruit et le manque de pertinence lors de recherches en ligne.

Exploding the four walls - Museums face the prospects and perils of digital learning
LEVINE Jeff (pp. 30-37)
Les institutions muséales sont de plus en plus nombreuses à développer des ressources numériques dédiées à l’éducation, notamment pour l’apprentissage à distance. Panorama d’exemples piochés dans diverses institutions américaines aux tailles variables.

Leading the way and opening doors - Digital technology at the De Young museum
LEVINE Jeff (pp. 38-39)
Afin de permettre aux publics dans l’incapacité de se déplacer de parcourir ses salles d’exposition, le musée De Young, musée d’art de San Francisco, a acquis plusieurs robots dotés de webcams qui déambulent dans le musée. Dans cet entretien, Gary Castro, directeur technique, présente cet équipement.

Beyond the label - Strategies for effective interactive media
GOLDBLUM Josh (pp. 40-47)
La création de dispositifs numériques interactifs de qualité, parce qu’elle nécessite des ressources financières et humaines importantes, impose d’identifier des indicateurs clés de performance et de fixer un retour sur investissement acceptable. Dans cet entretien, trois professionnels des musées en charge des publics donnent quelques pistes de réflexion.
retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

Public understanding of science


vol. 24 n° 6 (2015)
© Sage

Audience responses to television news coverage of medical advances : the mediating role of audience emotions and identification
HONG Hyehyun (pp. 697-711)
En matière de journalisme, le fait d’incarner une question médicale complexe par le témoignage en faciliterait-il la compréhension ? Présentation des conclusions d’une étude qui a analysé les réactions de téléspectateurs à des récits de personnes malades dont l’état de santé avait bénéficié d’une avancée scientifique.

Does a picture tell a thousand words ? The uses of digitally produced, multimodal pictures for communicating information about Alzheimer’s disease
LAMBERTS Rod ; ORTHIA Lindy A. ; DOBOS Amy R. (pp. 712-730)
Afin d’évaluer le potentiel de communication scientifique d’une image, une étude a porté sur les réactions de personnes à plusieurs montages photographiques numériques liés à la recherche sur la maladie d’Alzheimer. Les analyses se sont concentrées sur l’écart existant entre le message imaginé par les chercheurs et celui que la personne recevait réellement. Retour sur cette étude et ses conclusions.
retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

Recherches en didactique des sciences et des technologies


n° 11 (2015)
© INRP

Les cadres théoriques et méthodologiques

Développer des pratiques d’enseignement des sciences et des technologies : selon quels critères et dans quelle perspective ?
COUTURE Christine ; DIONNE Liliane ; SAVOIE-ZAJC Lorraine ; AUROUSSEAU Emmanuelle (pp. 109-132)
Ce bilan des recherches menées sur les pratiques d’enseignement des sciences et des technologies avant et après les années 2000 permet d’identifier des critères d’efficacité pour le développement de pratiques futures et de dégager des perspectives de recherche.

Mondes possibles et fiction réalistes. Des albums de jeunesse pour modéliser en science à l’école primaire
SOUDANI Mohamed ; GERAUD Jean-Loup ; SOUDANI-BANI Olfa ; BRUGUIERE Catherine (pp. 135-160)
À partir de l’album Plouf de P. Corentin et en s’appuyant sur la théorie des mondes possibles de D. Lewis, ce travail cherche à caractériser sur les plans épistémologique et didactique les albums jeunesse qualifiés de fictions réalistes, pour la formation scientifique à l’école primaire.
retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

Studies in conservation


vol. 60 n° 4 (2015)
© IIC

Evaluation of sodium nitrite as a corrosion inhibitor for USS Monitor artifacts
KROP David ; BRUNKE Kathleen ; SPOHN Ralph et al. (pp. 253-266)
Pour la conservation des objets archéologiques métalliques subaquatiques, le nitrite de sodium est un inhibiteur de corrosion qui présente de nombreux avantages. Ce produit a donc été testé pour le stockage d’objets métalliques subaquatiques contenant des chlorures issus de l’épave de l’USS Monitor. Présentation des conclusions de ces travaux.
retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

OUVRAGE : Regards décalés sur des patrimoines silencieux


(2015)
© Ateliers Henry Dougier

Introduction
HATZFELD Hélène (pp. 9-15)
Cette introduction, en passant en revue les différentes contributions réunies dans cet ouvrage, offre un aperçu des pratiques patrimoniales interculturelles. La dimension politique forte de cette sphère culturelle fait des patrimoines silencieux des objets de recherche pertinents pour observer les rapports de force et de légitimité entre les acteurs de la patrimonialisation.

Le patrimoine, une démarche - Entretien avec Sylvie Grange
[s.n.] (pp. 19-30)
Réflexions sur la reconnaissance patrimoniale, notamment du point de vue institutionnel. Quelle place faut-il accorder aux publics dans cette démarche ? Quels rôles peuvent-ils jouer ? Comment le conservateur, en tant qu’acteur de la légitimation patrimoniale, peut-il adopter une position transversale propice à l’interculturel et à la reconnaissance d’autres patrimoines ?

Habiter les institutions pour les transformer
LE MAREC Joëlle (pp. 57-63)
Ce témoignage interroge la place de l’interculturel dans l’enseignement et la recherche à l’université. L’internationalisation des parcours étudiants et chercheurs semble créer un terreau favorable à l’interculturel, qui ne nécessiterait pas de programme spécifique mais une prise de conscience de tous les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Avant destruction : quand le quartier fait son musée
BERTHELEU Hélène (pp. 77-82)
Retour sur la création et la brève existence du musée éphémère Poirrier. Les objectifs de cette initiative culturelle tourangelle étaient de rendre hommage à la mémoire silencieuse des personnes qui ont vécu dans un quartier en instance de démolition, longtemps symbole du quartier prioritaire et de la diversité ethnique locale.

Le Rize : quand les ouvriers commencent à faire patrimoine
DE LA SELLE Xavier (pp. 113-118)
Le Rize, centre de recherches et de réflexions sur la mémoire des villes situé à Villeurbanne, a pour missions de co-construire avec des archives, des paroles d’habitants et des regards de chercheurs un récit urbain commun et de trouver les conditions de sa transmission grâce à des méthodes héritées de l’éducation populaire. Présentation.

Des patrimoines en création à la Belle de mai
SUZANNE Gilles (pp. 119-124)
Depuis 1995, le quartier de la Belle de mai de Marseille fait l’objet d’un projet de rénovation urbaine à grande échelle. Afin de conserver la mémoire du quartier, des habitants se sont regroupés en collectif pour capitaliser puis transmettre cette histoire sous de multiples formes (visites guidées, édition, etc.). Retour sur cette expérience de patrimonialisation parallèle à l’institution.
retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

 
In situ


n° 26 (2015)
© Ministère de la culture et de la communication

NOUVEAUTÉ : Cliquer sur les titres pour consulter les articles au format numérique !

La reconversion des sites et des bâtiments industriels

La reconversion des sites et des bâtiments industriels
SMITH Paul (6 p.)
Reconversion, réhabilitation, réutilisation, recyclage, etc. sont autant de termes utilisés pour qualifier l’adaptation de sites et de bâtiments délaissés par leurs fonctions premières de production industrielle. Tour d’horizon des différentes pistes explorées depuis les années 1970 pour préserver une part des valeurs de témoignage de ce patrimoine.

Reconversions. L’architecture industrielle réinventée
REAL Emmanuelle (53 p.)
Cette introduction générale à la reconversion des sites industriels propose une contextualisation du phénomène à l’échelle nationale. Elle permet également de comprendre comment a émergé la reconnaissance du patrimoine industriel, comment est apparue et s’est développée cette nouvelle pratique architecturale, quels sont ses spécificités et ses enjeux.

La reconversion de la centrale Montemartini dans le quartier d’Ostiense à Rome
BUFFA Géraud (15 p.)
Inaugurée en 1912, la centrale électrique de Montemartini fut la première centrale électrique publique de Rome. Trente ans après sa fermeture, une partie des collections de sculpture romaine des musées du Capitole y a été déployée. Cette installation, provisoire à l’origine, a été pérennisée en 2005 grâce au succès public qu’elle a rencontré. Retour sur cette histoire centenaire.

Le Millenáris à Budapest, la reconversion de l’ancienne usine de construction électrique Ganz
NEMETH Györgyi (15 p.)
Le Millenáris est un centre d’exposition et de programmes culturels dédié à l’identité hongroise, situé dans un ensemble de bâtiments industriels de l’ancienne usine de construction électrique Ganz (Budapest). Premier exemple magyar en matière de régénération urbaine, le Millenáris a aujourd’hui valeur de modèle national. Explications.
retour

Les nouvelles de l’ICOM


vol. 68 n° 2 (2015)
© ICOM

NOUVEAUTÉ : Cliquer sur les titres pour consulter les articles au format numérique !

L’architecture des musées

Faire résonner la voix des musées
MAIRESSE François (pp. 6-7)
Présentation du projet de recommandation concernant la protection et la promotion des musées et des collections, de leur diversité et de leur rôle dans la société, rédigé par l’ICOM à la demande de l’UNESCO.

Créer du sens - L’influence de l’architecture sur notre perception des musées
TZORTZI Kali (pp. 8-9)
À l’image des concepts de la muséologie, du rôle de l’institution ou des approches du conservateur, l’architecture muséale évolue : elle participe à la création de sens, au même titre que les collections, en laissant désormais la place à une narration ouverte et en valorisant la dimension sociale de l’institution muséale. Explications.

Coopération internationale au Népal
WEGENER Cori ; DESMARAIS France (pp. 14-15)
Suite au tremblement de terre qui a touché le Népal en mars 2015, plusieurs institutions dont l’ICOM et les membres de son groupe d’intervention de secours aux musées en cas de catastrophes (DRTF), ont mis en place des missions conjointes afin d’évaluer les dommages subis par le patrimoine culturel et d’aider à la mise en œuvre d’activités de sauvegarde. Présentation de ces actions.
retour

Spokes magazine


n° 10 (2015)
© ECSITE

NOUVEAUTÉ : Cliquer sur les titres pour consulter les articles au format numérique !

Branding | Love | RRI

RRI for beginners
TRONCOSO Andrea ; BECKER Julie (12 p.)
Cette introduction au concept de recherche et innovation responsable (RRI) en explique les grands principes. Trois exemples d’institutions européennes qui ont mis en œuvre une démarche de RRI en offrent un aperçu.

Branding is all about love and passion
OKKERSEN Maarten (8 p.)
Comme les grandes marques commerciales, les musées et centres de sciences doivent se distinguer les uns des autres. En marketing, mettre en place une stratégie de marque et se créer une image publique forte sont deux leviers de différenciation. Dans cet entretien, deux responsables d’institutions muséales (Autriche et Suède) reviennent sur leurs expériences en la matière.
retour

 
Retrouvez l'ensemble du fonds documentaire de l'OCIM
Accéder au catalogue en ligne (OPAC)
Retrouvez l'ensemble des bibliographies commentées de l'OCIM
Accéder aux bibliographies
S'informer sur l'actualité des musées, du patrimoine et de la culture scientifiques et techniques ? Abonnez-vous gratuitement à OCIM Infos, la lettre d'information électronique mensuelle de l'OCIM.
Retrouvez les articles de la Lettre de l'OCIM sur le portail spécialisé Revues.org
(en intégralité pour les articles datés de plus deux ans)
La Lettre de l'OCIM sur Revues.org
S'abonner / Se désabonner