Télécharger "Repérages" en PDF Présentation de la ligne éditoriale Ligne éditoriale Une question? Contactez-nous!
ASTC dimensions


novembre/décembre (2015)
© ASTC

Getting the world out

A new era for marketing at science centers
YOUNG Douglas (pp. 26-30)
À partir de sa propre expérience, le responsable de la stratégie du centre de science de l’Arizona (Phœnix) revient sur les évolutions de la fonction marketing dans les institutions muséales scientifiques aux États-Unis. Ce bilan permet de dégager les enjeux futurs du marketing muséal, notamment au niveau de la segmentation du marché.

Greatest marketing hits (and misses) : five case studies of failure and success
Coll. (pp. 31-35)
Pourquoi faire appel à un spécialiste des relations presse ? Comment susciter l’attente chez les visiteurs ? Comment repenser son site web sous un angle marketing ? Pourquoi cibler ses publics ? Ce retour sur cinq expériences de marketing mises en place par des institutions muséales scientifiques offre un panorama de stratégies récentes qui se sont avérées payantes ou non.

Collaborate to build your brand and increase impact
FRIEBAND Lauren (pp. 36-39)
Au Lawrence hall of science de l’université de Californie (Berkeley), l’équipe du marketing travaille en étroite collaboration avec celle dédiée à la programmation. Pourquoi et comment cette organisation s’est-elle imposée ? Pour quels résultats ? Éléments de réponse.

LIKE it or not, social media matters
MAY Kim (pp. 44-46)
Afin de répondre aux usages des publics qui ont recours à Facebook comme source d’informations, les institutions muséales ont tout intérêt à alimenter régulièrement leur page en contenu pertinent. Conseils pratiques.

It’s all about the hashtag
NICANDRO Maria Elisa N. (pp. 47-50)
Pour augmenter la fréquentation des publics locaux, le Mind museum, situé à Taguig dans la métropole de Manille (Philippines), a misé sur Twitter. Présentation de la stratégie qui y a été mise en place et de ses résultats.
retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

Curator


vol. 58 n° 4 (2015)
© Wiley-Blackwell

Gaining visitor consent for research III : a trilingual posted-sign method
GARCIA-LUIS Veronica ; GUTWILL Joshua P. ; SINDORF Lisa (pp. 369-381)
Les chercheurs qui travaillent régulièrement sur les publics dans les espaces de l’Exploratorium (San Francisco) ont été confrontés à un problème d’information des visiteurs observés et de recueil de leur consentement. En conséquence, ils ont mis au point un système d’affichage en trois langues. Retour sur cette expérience.

Recognizing the relationships between interactivity, story, and message : lessons learned from the summative evaluation of the Human plus exhibition
HEIMLICH Joe; E. ; HAYDE Donnelley ; WASSERMAN Deborah L. (pp. 382-400)
L’évaluation sommative de l’exposition Human plus (New York hall of science, 2013) dont l’objectif était de faire passer des messages sur l’ingénierie, notamment au service du handicap, a permis de comprendre comment et à quelle condition le récit et les éléments interactifs se combinent pour transmettre des contenus. Bilan.

Comparing the visitor experience at immersive and tabletop exhibits
SINDORF Lisa ; GUTWILL Joshua P. ; DANCSTEP Toni (pp. 401-422)
De nombreux professionnels de musées sont convaincus qu’une exposition immersive offre une expérience d’apprentissage de meilleure qualité qu’une exposition de vitrines. Pour vérifier ce présupposé, une étude a comparé l’expérience de visite de 120 familles parcourant ces deux types d’exposition. Présentation des résultats.

retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

The geological curator


vol. 10 n° 4 (2015)
© GCG

William Buckland’s connections to the last surviving Pleistocene collections from Yealm bridge caverns, Devon
FREEDMAN Jan (pp. 147-158)
En 2012, le musée de la ville de Plymouth a reçu une boîte contenant 184 pièces osseuses et dentaires issues d’un même site du Pléistocène. Pour documenter cet ensemble, les chercheurs ne disposaient que d’une note manuscrite attestant qu’un célèbre géologue du XIXème siècle s’était intéressé à ce matériel. Retour sur cette enquête.

Creswell crags fossil material in the Nottingham natural history museum, Wollaton Hall, UK
BESTWICK Jordan ; SMITH Adam S. (pp. 181-192)
Présentation de la collection de fossiles Creswell crags, acquise par le musée d’histoire naturelle de Nottingham au tournant du XXème siècle. Le reconditionnement de la collection à des fins préventives est l’occasion de faire le bilan de la documentation qui lui est rattachée et d’en tirer des conséquences sur sa valeur scientifique.

retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

Journal of education in museums


n° 36 (2015)
© GEM

Heritage and the public health - Releasing the wellbeing held in museums
THORNE Pamela ; PHILIPP Robin (pp. 3-18)
Le patrimoine culturel et les musées peuvent-ils jouer un rôle dans la santé publique d’un pays ? À partir du bilan des problématiques actuelles de santé publique au Royaume-Uni et des opportunités pour la culture qu’offre l’agenda politique britannique, sont identifiées plusieurs pistes d’actions pour que les institutions patrimoniales participent au bien-être psychologique de la population.

Impact and the cultural object : the aesthetic third
FROGGETT Lynn (pp. 19-27)
Comment les objets exposés dans les musées influent-ils concrètement sur le sentiment d’appartenance culturelle des visiteurs ? Pour l’évaluation d’un programme culturel régional britannique (Renaissance in the regions), il a été nécessaire de mettre au point une méthode capable de mesurer cet impact. Présentation de cet instrument et de sa conception.

Museums, citizens and sustainable solutions
BRAENDHOLT LUNDGAARD Ida (pp. 28-35)
Retour sur le développement d’un modèle mis au point au Danemark pour observer le rôle éducatif des musées. L’objectif est de fournir un référentiel d’évaluation reconnu et applicable au niveau national. Ce modèle, dont la philosophie puise dans le courant de la muséologie sociale, a été développé, négocié puis appliqué via des processus collaboratifs horizontaux.

retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

Muse


vol. 34 n° 6 (2015)
© AMC

Explorer l’accessibilité ?

Déconstruire la démence - Servir les collectivités par les programmes ciblant la perte de mémoire
HAWKINS Kate (pp. 21-31)
Si l’art-thérapie est reconnue comme un outil psychothérapeutique contre la démence, des chercheurs s’interrogent actuellement sur la capacité des musées à agir sur la mémoire selon un modèle similaire. Plusieurs institutions se sont déjà engagées dans cette voie. Florilège de ces initiatives.

L’accès est l’occasion à saisir : le projet d’exposition en ligne des collections du Nova Scotia museum
CARTER David ; BOWER Lisa (pp. 37-41)
Conformément à sa mission traditionnelle de promotion de l’accès physique et intellectuel à la culture, le Nova Scotia museum (Canada), réseau des musées de la Nouvelle Écosse, s’est engagé dans une démarche de présentation en ligne de ses collections. Ce retour sur les différentes étapes du projet en pointe les réalisations, contraintes et opportunités.

Dépasser les murs du musée
JEFFEREIS Maya (pp. 44-45)
Afin de pallier les difficultés d’accessibilité que peuvent rencontrer les visiteurs handicapés, le musée Guggenheim (Bilbao) s’est associé à une fondation américaine afin d’offrir aux personnes âgées à mobilité réduite des modules d’enseignement à distance par téléconférence. Présentation.

retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

L’observatoire


n° 46 (2015)
© OPC

Les enfants, les jeunes et l’art : perspectives internationales

Les enfants du 21e siècle
OCTOBRE Sylvie (pp. 22-26)
La montée en puissance des industries culturelles et de l’Internet dans les répertoires culturels, communicationnels et relationnels des jeunes fait naître chez les observateurs des discours contrastés : perte et invention, schisme ou nouvelles transversalités. Synthèse.

Le regard d’une psychologue sur la création pour l’enfance et la jeunesse
FOGEL François (pp. 35-37)
Que comprend un enfant ou un jeune lorsqu’il se trouve spectateur d’une création culturelle ? Que voit-il vraiment ? Des travaux de psychologues qui ont observé un parallèle entre les mécanismes de réception du spectacle vivant à la petite enfance et à l’adolescence apportent quelques éléments de réponses qui éclairent le rapport des enfants à la culture.

Repenser le rôle et la place de la culture dans les quartiers populaires - Le projet Expéditions à Rennes, Tarragone et Varsovie
ARNAUD Lionel (pp. 43-45)
L’objectif du projet européen Expéditions était de faire (re)découvrir des quartiers populaires urbains (Rennes, Tarragone et Varsovie) à des enfants. Ces visites, conçues comme des expéditions ethnographiques, avaient pour objectif d’interroger les idées et les représentations préconçues que les enfants pouvaient avoir sur ces lieux. Bilan des expérimentations développées dans ce cadre.

La webTV des jeunes de la cité de Dieu à Rio de Janeiro
LE QUEAU Pierre (pp. 66-68)
Depuis une dizaine d’années, le Brésil s’est doté d’une politique volontariste visant à favoriser le développement des cultures numériques. Sur le terrain, cette politique a conduit des jeunes vivants dans une favela de Rio à créer et animer une webTV. Ce projet participe aussi bien à une politique d’inclusion digitale que sociale et économique.

retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

Patrimoines


n° 11 (2015)
© INP

Apparitions : la matérialité de l’image photographique
BATCHEN Geoffrey (pp. 22-33)
Avec la multiplication des médias numériques, la question de la matérialité et de l’immatérialité de la photographie se fait de plus en plus urgente. Comment cette culture photographique peut-elle être préservée, restaurée ou même stockée ? Comment ces photographies peuvent-elles être enregistrées, collectées, exposées ? Point sur ces problématiques.

Dossier : Présentation des ateliers du département des restaurateurs
Coll. (pp. 62-89)
Présentation des sept ateliers du département de conservation-restauration de l’Institut national du patrimoine (INP) qui forme aujourd’hui des restaurateurs qualifiés pour analyser un objet de façon déontologique, y appliquer les concepts de conservation-restauration, le traiter et le documenter.

La Historic New Orleans Collection - Une fondation du patrimoine néo-orléanais
PENE Matthieu ; MALLET Jeanne (pp. 124-129)
Le classement d’un fonds d’archives familiales conservé à la Historic New Orleans Collection (HNOC) est l’occasion de dresser le portrait de cette institution, de la replacer dans le paysage des institutions patrimoniales néo-orléanaises et de mettre en résonance ses missions avec l’organisation de la conservation du patrimoine en France.

retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

 
ICOM education


n° 26 (2015)
© ICOM

Special issue on research

La fonction éducative dans l’histoire des musées québécois (1824-2015)
ALLARD Michel (pp. 49-69)
L’histoire de la mission éducative des musées québécois, dont les origines remontent à près de 200 ans, ne peut s’appréhender hors du contexte plus global de l’évolution de la muséologie qui, sur la même période, passe du principe de la classification à celui de l’expérimentation, ni en dehors de celui de l’élargissement des publics. Explications.

The avant-garde of European museum education in Belgium
GESCHE-KONING Nicole (pp. 71-86)
Cette introduction à l’histoire de l’éducation muséale belge analyse le rôle pionnier joué par la Belgique au sein de l’éducation muséale européenne. Partant du premier traité de muséologie de Samuel Quiccheberg (1565), elle retrace l’histoire des services éducatifs dans les musées belges, du premier créé au Musée royal d’art et d’histoire de Bruxelles en 1922 jusqu’à la fin du XXème siècle.

The audience of a science museum and the concept of time
VALENTE Maria Esther A. ; COSTA Andréa F. ; REQUEIJO Flavia (pp. 135-154)
Dans les musées de sciences, une médiation qui transmettrait aussi les dimensions historiques et philosophiques des sciences n’aiderait-elle pas les visiteurs à en comprendre la construction culturelle et sociale ? Retour sur l’évaluation d’une exposition consacrée à l’histoire de la mesure du temps qui a testé cette hypothèse.

Assimilating the museum experience : dimension of the educational potential museum educators, based on the results of a limited survey among students of preschool education
TRANTA Alexandra (pp. 181-199)
Retour sur une étude menée dans un musée archéologique grec pour servir de base à l’élaboration de visites pour des maternelles. L’originalité de cette démarche réside dans le choix d’interroger des étudiants en éducation préscolaire à l’université de Thessalie (Grèce) sur leur expérience de visite. L’analyse de leurs réponses a permis de déceler les lacunes de la formation muséologique des futurs enseignants, peu conscients de l’offre éducative des musées.

retour

In situ


n° 27 (2015)
© Ministère de la culture et de la communication

Le cheval et ses patrimoines (2ème partie)

Le patrimoine du cheval paysan. Musées de l’agriculture et de la vie rurale en France - Statuts, collections, la place du cheval
CARANTINO Georges (14 p.)
En France, les musées de l’agriculture et de la vie rurale, qui conservent la mémoire agricole et campagnarde, font la part belle au patrimoine du cheval des paysans (objets documentés par des photographies, dessins, archives, ouvrages techniques et témoignages). Parfois menacé, ce patrimoine vit grâce à de nombreuses animations qui attirent un public important. État des lieux.

Le percheron à l’écomusée du Perche (Orne)
WANDER Evelyne (8 p.)
Conscient de la charge symbolique portée par le cheval de trait Percheron, l’écomusée du Perche (Saint-Cyr-la-Rosière) a développé en sa direction une politique de conservation et de valorisation qui aujourd’hui gagnerait à être élargie. La description de ce processus de patrimonialisation montre comment un patrimoine vivant peut être mis au service d’un territoire rural en pleine mutation.

retour

Spokes magazine


n° 14 (2015)
© ECSITE

Blue Society

Paradigm shift, soft power & creativity
OKKERSEN Maarten (8 p.)
Ce retour sur plusieurs interventions et projets présentés lors de la conférence Hands on !, organisée par l’International Association of children in museums à Amsterdam à l’automne 2015 dresse un panorama des moyens par lesquels les institutions muséales peuvent encourager l’imagination, la créativité et l’apprentissage des enfants.

Idea share - A white paper on the changing role of science centers
KOIVU Tapio ; MYLLYKOSKI Mikko (9 p.)
Alors que l’économie traverse une période trouble, les musées de sciences doivent repenser leur positionnement vis-à-vis de la société afin d’adapter leur stratégie et de prouver leur légitimité. Cette analyse de l’environnement dans lequel évoluent les musées scientifiques permet d’identifier des axes d’opportunité à venir.

retour

 
Retrouvez l'ensemble du fonds documentaire de l'OCIM
Accéder au catalogue en ligne (OPAC)
Retrouvez l'ensemble des bibliographies commentées de l'OCIM
Accéder aux bibliographies
S'informer sur l'actualité des musées, du patrimoine et de la culture scientifiques et techniques ? Abonnez-vous gratuitement à OCIM Infos, la lettre d'information électronique mensuelle de l'OCIM.
Retrouvez les articles de la Lettre de l'OCIM sur le portail spécialisé Revues.org
(en intégralité pour les articles datés de plus deux ans)
La Lettre de l'OCIM sur Revues.org
S'abonner / Se désabonner