Télécharger "Repérages" en PDF Présentation de la ligne éditoriale Ligne éditoriale Une question? Contactez-nous!
Alliage


n° 78 (2018)
© Université Sophia Antipolis

Les paradoxes de la culture technique
ROBERT Pascal (pp. 35-45)
Réflexions d’un professeur de l’ENSSIB (École Nationale Supérieure des Sciences de l’Information et des Bibliothèques) sur les enjeux politiques et cognitifs de l’informatisation de la société et sur les paradoxes de la culture technique.
retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

Case studies


vol. 21 (2018)
© GEM

Whitefriars : behind the glass - HLF young roots project
BAXTER Hailey (pp. 12-13)
Retour sur une récente initiative du Headstone Manor & Museum (Royaume-Uni) dont l’objectif était d’engager plus de 100 jeunes locaux, âgés de 16 à 24 ans, dans un projet retraçant l’histoire d’une fabrique de verre d’Harrow.

Philosophy in the museum
FULTON Lucy (pp. 20-21)
Depuis plusieurs années, le Bristol Museum & Art Gallery (Royaume-Uni) travaille avec une école locale pour programmer un Philosothon à destination des élèves dans l’objectif de stimuler et développer leur pensée critique. Présentation de ce projet.
retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

Médiation et Information


n° 42-43 (2018)
© L’Harmattan

Exposition et communication

La médiation des œuvres sur le net, entre exposition et publication - L’exemple de la collection Wish You Where Here !
BARDIOT Clarisse ; BUREAUD Annick (pp. 21-31)
Présentation du projet Wish You Where Here ! : entre catalogue et exposition de poche avec des œuvres visibles sur un téléphone portable via des QR codes. L’occasion d’interroger les modes de médiation des œuvres à l’heure où la frontière entre expositions et éditions numériques devient de plus en plus poreuse.

Préfigurer le sens d’une visite familiale interactive au musée - Analyse des enjeux épistémiques à partir du cas du musée de la bande dessinée
DE LA VILLE Valérie-Inès ; BADULESCU Cristina (pp. 33-43)
Cette étude menée au musée de la bande dessinée d’Angoulême met en lumière la situation contrastée des visites scolaires, très appréciées, par rapport aux visites familiales libres jugées décevantes. Ce constat a conduit à l’élaboration d’une nouvelle offre enchâssant différentes formes de médiations (muséale, parentale et technologique) pour une expérience de visite qui renforce les liens familiaux.

La critique journalistique des expositions et des musées en France
BATARD Annick (pp. 55-67)
Focus sur les spécificités de la critique des expositions et des musées dans la presse écrite généraliste française : entre concurrence journalistique face à la multiplication des œuvres et des expositions, augmentation des images, puissance des relations publiques et émergence des superproductions muséales.

Des représentations du temps et du savoir en milieu muséal - Le cas de l’Histopad, dispositif de réalité augmentée au musée de Falaise
BUÉ Pascal (pp. 69-81)
Le musée de Falaise est un château rénové, mais vide de tout expôt. Par la médiation d’un dispositif de réalité augmentée, l’Histopad, il fait exister une collection simulée et renouvelle la confiance entre public et institution muséale tout en patrimonialisant un savoir réservé à des érudits qu’il rend accessible au public. Présentation.

Scénographier (par) l’immatériel - Sémiotisation de l’espace et stratégies communicationnelles dans l’exposition Arctiques. Upside down (Musée du Quai Branly)
CRENN Gaëlle (pp. 145-155)
Comment et en quoi les stratégies scénographiques produisent-elles de nouvelles interactions entre exposition et visiteurs ? Éléments de réponse à travers une étude de l’exposition Arctiques. Upside down présentée en 2008 au musée du Quai Branly, qui met en exergue les effets socio-symboliques des dispositifs immatériels constituant l’exposition (espace, lumière et son).

Les expositions sur un site de stockage : entre dispositifs de visualisation et savoirs techniques
NOVELLO PAGLIANTI Nanta (pp. 183-193)
Analyse des expositions présentes sur un site d’enfouissement des déchets radioactifs de l’ANDRA (Haute-Marne), lieu de recherche sur l’environnement et de travail industriel pour la conservation des déchets nucléaires. Quels types de savoirs sont convoqués pour sensibiliser les visiteurs à une thématique scientifique si particulière ? Éléments de réponse.

De l’esthétique d’expositions
RENOUE Marie (pp. 231-242)
À partir d’exemples précis et après l’évocation de diverses approches sur l’esthétique des expositions, une analyse des dispositifs spatiaux de médiation et de leurs modalités attentionnelles est proposée.
retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

Patrimoine industriel


Hors-série n°1 (2018)
© Cilac

Le patrimoine industriel au XXIe siècle, nouveaux défis

Le territoire par-delà les monuments - Les leçons patrimoniales de l’obsolescence industrielle
MORISSET Lucie K. (pp. 16-27)
Réflexions sur la fatalité de la désindustrialisation et sur le phénomène de reconfiguration des corpus du patrimoine industriel. Une question se pose : de quelle manière la requalification patrimoniale peut-elle, non seulement porter le souvenir de l’ère industrielle, mais aussi permettre d’affronter les écueils de l’accumulation patrimoniale ? Éléments de réponse.

Le bassin minier du Nord et du Pas-de-Calais - Une stratégie d’aménagement fondée sur la protection et la valorisation d’un paysage culturel inscrit à l’UNESCO
ALESSANDRI Raphaël (pp. 44-48)
Le long processus d’inscription du bassin minier du Nord et du Pas-de-Calais sur la liste du patrimoine mondial (12 ans) a été l’occasion d’imaginer une nouvelle trajectoire de développement qui articule protection, aménagement et gestion des paysages. Un exemple de changement de regard sur le patrimoine et d’évolution des stratégies de développement engagées sur les territoires.

Les ocres du Luberon - Un paysage industriel pour quoi faire ?
BARROIS Matthieu (pp. 84-90)
Pour quelles raisons l’ocre, élément déterminant de la dynamique touristique du Luberon, demeure-t-elle dans l’imaginaire des visiteurs un paysage naturel et non industriel ? Pour modifier cette perception, pourquoi ne pas valoriser davantage les savoir-faire techniques et industriels encore présents sur le territoire ? Réflexions du président-directeur d’Ôkhra, le conservatoire des Ocres.

Raisonnons réseau !
TAECKENS Michel (pp. 125-130)
Pourquoi, comment et à quelles fins fédérer les acteurs du Patrimoine Scientifique, Technique et Industriel (PSTI) ? Le délégué général du réseau PROSCITEC (Promotion des sciences et techniques) revient sur l’histoire et les missions de son organisation, tout en présentant ses actions et leurs limites.

La région Languedoc-Roussillon et le patrimoine industriel - De la connaissance à la valorisation, les étapes d’une politique patrimoniale et culturelle
CALISTE Lisa (pp. 153-159)
Existe-t-il un projet politique en faveur du patrimoine industriel dans la région Languedoc-Roussillon perçue avant tout comme une destination touristique ? Au-delà d’un projet politique, existe-t-il des objectifs assignés à ce patrimoine, autrement dit, est-il perçu comme le support d’une politique publique territoriale pouvant irriguer un espace, impliquer une population ou intéresser des publics ? Éléments de réponse.

Le patrimoine industriel, témoin d’une histoire de l’innovation - L’exemple du bassin gazier de Lacq en France
MAISON-SOULARD Laetitia (pp. 229-236)
Retour sur les étapes historiques qui ont abouti à la patrimonialisation du bassin gazier de Lacq. L’occasion de démontrer la pertinence de mobiliser l’histoire (locale) de l’innovation comme science réflexive afin d’interpréter les traces matérielles et immatérielles de ce patrimoine industriel.

Quel enseignement pour le patrimoine industriel ?
RIGAUD Jean-Luc (pp. 295-300)
De concert avec sa reconnaissance, le besoin d’information, de connaissance et de compétence concernant le patrimoine industriel s’est accru. Dès lors, une question se pose : comment sensibiliser le public au patrimoine industriel et délivrer un enseignement adéquat ? Éléments de réponse.
retour

Un ou plusieurs articles vous intéressent ? Faites votre demande en ligne

 
Conservation perspectives


vol. 33 n°2 (2018)
© GCI

Collection environments

Challenges of managing collection environments
ASHLEY-SMITH Jonathan (pp. 4-9)
Le conservateur en chef du Victoria and Albert Museum (Royaume-Uni) revient sur l’enjeu que pose la gestion de l’environnement des collections muséales : réduire au minimum le taux de dégradation des collections sans pour autant restreindre l’accès du public à celles-ci. Explications.

The managing collection environments initiative - A holistic approach
BOERSMA Foekje ; TAYLOR Joël ; DARDES Kathleen ; LUKOMSKI Michal (pp. 10-12)
Quatre membres du Getty Conservation Institute (GCI) reviennent sur l’initiative Managing Collection Environements lancée en 2013. Elle avait pour objectif de repenser les stratégies environnementales des collections et d’en concevoir de nouvelles, plus sûres mais aussi plus durables.

Collection environments and evidence-based decision-making
KOZLOWSKI Roman (pp. 13-15)
Un chercheur de l’Institut pour le patrimoine culturel Jerzy Haber (Pologne) revient sur la nécessité de tendre vers une pratique de conservation plus responsable et plus durable. Il examine comment la profession muséale pourrait et devrait contribuer à la production et à la diffusion de données probantes pour éclairer la conception d’environnements de collections visant à réduire la consommation d’énergie tout en maintenant des normes élevées en matière de conservation.

A historic change at a historic house - Climate management at Knole
BLADES Nigel ; LITHGOW Katy (pp. 16-17)
Un conseiller en conservation préventive et une conservatrice du National Trust présentent le projet de conservation durable conçu pour la demeure seigneuriale Knole (Royaume-Uni). Focus sur les risques et avantages des changements environnementaux, notamment climatiques, pour le bâtiment et ses collections.

Sustainability, access, and process - A discussion about collection environments
LEVIN Jeffrey ; TAYLOR Joël (pp. 18-23)
Deux représentants du Getty Conversation Institute (GCI) recueillent les points de vue de professionnels de la conservation du patrimoine sur la durabilité appliquée à l’environnement des collections.
retour

ICOM : lettre du comité national français


n°41 (2018)
© ICOM

Entre collections et publics, le récit dans l’exposition

Le musée des Confluences : du récit au public
LAFONT-COUTURIER Hélène (pp. 52-57)
La directrice du musée des Confluences fait le point sur la création du musée, l’origine de ses collections et interroge les raisons de son succès. L’occasion d’expliciter le choix d’une muséographie résolument tournée vers la narration : s’adresser tant au public amateur qu’au public averti. Explications.

Le récit et l’objet dans les musées
ORAIN Hélène (pp. 64-66)
Réflexion sur les prismes méthodologiques du récit et sur l’impact de ce dernier sur l’institution et ses publics. Le cas particulier du Musée National de l’Histoire de l’Immigration (MNHI) est pris pour exemple : il envisage le récit comme un moyen de lier un objectif politique (faire évoluer les représentations) et des collections muséales. Explications.

Entre collections et publics : le récit dans l’exposition
MAQUART Bruno (pp. 68-70)
Comment s’écrit le récit dans les expositions d’un musée sans collections ? Selon le président d’Universcience, le récit sans le support de l’objet doit se construire grâce à l’échange avec le médiateur, à partir de l’expérience du visiteur et de son questionnement. L’innovation et la créativité ne sont plus alors seulement des options ou des alternatives, elles deviennent des impératifs.
retour

Médiations & médiatisations


vol. 1 n°1 (2018)
© Université Téluq

Le numérique en éducation - Apprendre en ouvrant les murs de la classe

Médiation et médiatisation
PAPI Cathia (pp. 102-111)
Dans cet entretien, Daniel Peraya, un chercheur spécialisé dans l’étude du rôle des médias et des technologies dans la communication et l’éducation, revient sur les concepts de médiation et de médiatisation.

Enjeux actuels en recherche et numérique
STOCKLESS Alain (pp. 112-116)
Au cours d’un entretien, Brigitte Albero, chercheuse en science de l’éducation, fait le point sur les enjeux actuels de la recherche sur le numérique en éducation.
retour

Museum and Society


vol. 16 n°2 (2018)
© University of Leicester

Analysing the adjectival museum : exploring the bureaucratic nature of museums and the implications for researchers and the research proces
GRAY Clive ; MC CALL Vikki (14 p.)
Un chercheur en politiques culturelles s’intéresse à la nature bureaucratique de l’organisation muséale. Il analyse notamment le phénomène de prolifération des titres de types de musées (communautaires, universels, connectés, etc.) dont il tente d’identifier et d’expliquer les similitudes et les différences. L’objectif : montrer comment les points communs structurels dans les musées ayant des collections et des missions différentes peuvent appuyer le processus de recherche.

Assembling the new : studying change through the Mundane in the museum as organization
MORGAN Jennie (14 p.)
Essai s’appuyant sur une approche anthropologique et ethnographique de l’étude du musée pour analyser le rôle de médiation que pourraient jouer des activités quotidiennes banales (travaux d’entretien, visites guidées, etc.) afin de mieux comprendre ce qui façonne la dynamique du changement dans les musées. La rénovation du Kelvingrove Art Gallery and Museum (Écosse) est prise pour étude.

retour

Spokes magazine


n°45 (2018)
© Ecsite

Citizen labs

Citizen labs, basis for universal innovations ecosystems - Will science engagement organisations join the fourth helix model ?
SERRA Artur (10 p.)
Le vice-président de l’European Network of Living Labs (ENoLL) s’interroge : quel rôle les organisations scientifiques peuvent-elles jouer dans le nouveau système universel d’innovation ? Quel modèle peuvent-elles appliquer pour favoriser le développement d’une science ouverte ? Des éléments de réponse sont donnés à travers l’étude du Citilab, un laboratoire numérique pour l’innovation citoyenne.

Why do corporate partners want more from you ?
DA CUNHA Raquel ; PETROPOULOS Petroula (14 p.)
Au travers d’entretiens, sept professionnels du monde de l’entreprise et de centres de sciences reviennent sur la nouvelle tendance des sponsors privés qui consiste à faire évoluer leur stratégie de mécénat vers la co-création, une approche partenariale plus impliquée et qui répond pleinement à leur devoir de responsabilité sociale.
retour

 
Retrouvez l'ensemble du fonds documentaire de l'Ocim
Accéder au catalogue en ligne (OPAC)
Retrouvez l'ensemble des bibliographies commentées de l'Ocim
Accéder aux bibliographies
S'informer sur l'actualité des musées, du patrimoine et de la culture scientifiques et techniques ? Abonnez-vous gratuitement à Ocim Infos, la lettre d'information électronique mensuelle de l'Ocim.
Retrouvez les articles de la Lettre de l'Ocim sur le portail spécialisé OpenEdition.org
(en intégralité pour les articles datés de plus deux ans)
La Lettre de l'Ocim sur OpenEdition.org